close
Lifestyle

Johnny Depp: "I gave cannabis to my daughter" claiming he is a responsible father

«

Revelation: I gave Lily-Rose cannabis when she was only 13

Just like the British billionaire, Richard Branson who recommends to parents to " smoke a joint with your child« , Johnny Depp aurait admis avoir donné à sa fille de 13 ans un peu de sa propre conso parce qu’il savait que c’était « digne de confiance et de bonne qualité » lors de son témoignage devant la Haute Cour du Royaume-Uni. 

Depp's drug use was discussed as part of his legal action against the newspaper, according to multiple media reports. The Sun , who accused him of beating his ex-wife Amber Heard. 

J’ai donné du cannabis à ma fille Lily-Rose lorsqu’elle a voulu essayer pour la première fois, parce que c’était « digne de confiance et de bonne qualité ».

Il a déclaré à la Cour qu’il pensait être un « parent responsable ». La star a déclaré qu’il ne voulait pas que sa fille adolescente fume de la marijuana dans un environnement non contrôlé et « se lance dans une sorte de folie paranoïaque », et qu’il savait que sa propre réserve était « digne de confiance ».

Interrogé sur cet incident lors de son procès en diffamation contre The Sun cet après-midi, M. Depp a nié avoir « encouragé » la consommation de cannabis de sa fille et a déclaré qu’il avait été « impliqué dans » la décision.

« Ma fille avait 13 ans et comme nous le savons tous, à 11, 12 et 13 ans, lorsque vous allez à une fête de lycée, vous êtes abordé par des gens qui voudront vous donner à boire parce qu’ils boivent à 12 et 13 ans, qu’ils prennent de la cocaïne à 12 et 13 ans, qu’ils fument de la marijuana à 12 et 13 ans, qu’ils prennent de l’ecstasy et beaucoup de drogues », a-t-il déclaré.

« Ma fille était à une fête et quelqu’un lui a passé le joint. Elle n’avait que 12 ans et elle a dit qu’elle ne savait pas quoi faire. J’ai dit : « Écoute, ma chérie, si tu es à une fête et que quelqu’un te tend le joint, prends le joint à la personne et passe-le à la personne suivante ». S’il te plaît, n’essaie pas de prendre de la drogue avec des gens que tu ne connais pas ».

He was worried that the herb would be mixed with other substances

Depp said he pleaded with his child to trust him and come see him when she was ready to try weed. for the first time. L’acteur Hollywoodien aurait insisté: « C’est une question de sécurité, c’est un père inquiet pour sa fille dans ce genre de situation ».

« Je veux qu’elle me fasse confiance. Si ma fille dit qu’elle était prête, elle était prête. Je voulais m’assurer que les réglages étaient parfaits, mettre la télévision, remplir le réfrigérateur de crème glacée, faire une situation où l’expérience est aussi agréable que possible.  » 

Depp a déclaré qu’il avait discuté de cette décision avec la mère de Lily Rose, son ex Vanessa Paradis, avant d’aller de l’avant. Il a rejeté les allégations selon lesquelles il avait « encouragé » la consommation de drogues de sa fille. 

Depp a admis qu’il avait pris « toutes les drogues connues » mais a continué de nier avoir agressé Heard en se référant spécifiquement à l’affirmation de The Sun en 2018 selon laquelle il battait les femmes.

S’adressant directement à l’avocat Sasha Wass QC, il a ajouté: « Si cela ne vous plait pas, je respecte vos pensées, mais j’élève ma fille et je suis un parent responsable, en ce qui me concerne. je préfère qu’elle soit honnête avec moi et ne me cache rien.

Tags : AdolescentCelebrityeducationPreventionstar
Weed-master

The author Weed-master

Weed media broadcaster and communications manager specializing in legal cannabis. Do you know what they say? knowledge is power. Understand the science behind cannabis medicine, while staying up to date with the latest health related research, treatments and products. Stay up to date with the latest news and ideas on legalization, laws, political movements. Discover tips, tricks and how-to guides from the most seasoned growers on the planet as well as the latest research and findings from the scientific community on the medical qualities of cannabis.